Meziane Idjerouidène: Aigle Azur n’est pas à vendre


Publier le 21.06.10

«Aigle Azur est une entreprise purement familiale et elle le restera», a déclaré Meziane Idjerouidène, le jeune Pdg de cette Compagnie aérienne, dans une interview au journal on-line Tsa. Les effets d’annonce portant sur sa «probable cession» ne sont donc que «des rumeurs», note-t-on.



Aigle Azur, la Compagnie aérienne qui a réussi à concurrencer Air Algérie, le mastodonte national, se veut être familiale. La dernière annonce des réformes du management, interprétée par des observateurs, comme les prémices d’une cession, concernera plutôt la refonte et le renforcement de l’organigramme de l’entreprise, relève-t-on de l’interview. A ce sujet, son Pdg a précisé que «Aigle Azur qui a dix ans a été reprise par le Groupe Gofast. L’entreprise a beaucoup évolué en dix ans. Nous sommes passés d’un avion et d’une quarantaine de collaborateurs à treize appareils et plus de 850 salariés.

La destination Algérie que du bénef

Il était important d’apporter un peu de sang neuf dans la gestion et de libérer aussi du quotidien la famille actionnaire, afin qu’elle puisse dégager un peu de temps pour s’occuper d’une façon plus générale du Groupe». Et d‘ajouter : «nous sommes une entreprise familiale, avec des membres de la famille évoluant à des postes opérationnels au sein de l’entreprise. On a donc un processus de décision qui nous permet d’être plus réactifs que des Compagnies nationales ou des grands majors du secteur». Cet esprit de famille a permis à la Compagnie, selon son Directeur, de faire face à la crise qui a affecté les grandes Compagnies mondiales. Sur une question portant sur la concurrence avec Air Algérie qui annoncé une baisse de 50% sur ses tarifs, Meziane Idjerouidène, a répondu que «Aigle Azur a aussi sensiblement renforcé son offre», et de poursuivre que «les fréquences ont été augmentées aux départs de tous les aéroports que nous desservons. Nous avons augmenté nos capacités en sièges de 20% à 22% en moyenne. Deux nouvelles lignes ont été aussi inaugurées : Mulhouse – Oran et Tlemcen – Lille (…) Nous avons été la première Compagnie à lancer des promotions sur la destination Algérie et dans les deux sens. Nous avons contribué à démocratiser cette destination ».

Pourquoi la destination Algérie est toujours trop chère ?

D’après le Pdg d’Aigle Azur, la cherté des billets de la destination Algérie, «il y a beaucoup d’imaginaires issus des publicités sur les promotions packagées pour des destinations touristiques chez nos voisins marocains et tunisiens. Mais il faut comparer ce qui est comparable.
La spécificité du marché algérien se situe dans l’absence d’une clientèle touristique. Il y a une forte concentration des déplacements sur les périodes de vacances scolaires, les fêtes de fin d’année et celles de l’Aïd. L’équilibre financier est donc difficile à assurer sur une année entière. Malgré cela, nous avons baissé nos tarifs de 50% sur sept ans. Aujourd’hui, si on compare les destinations Paris-Alger et Paris-Casablanca, qui présentent de grandes similitudes en même temps de vol, deux capitales non touristiques, etc…, sur certaines périodes, le Paris-Casa est plus cher».   source: Le financier


Commentaires (1)

 

  1. 1.2.3 Viva l’Algérie oui nchalah ya rabi qualifier la deuxième tours nchalah

Commentez cet article